18 juillet 2016

Nos actions

La fabrique

En 2016, l'association chouf chouf a été labellisée Fabrique d'initiatives citoyennes par le ministère de Ville, de la Jeunesse et des Sports.

Intentions

 

Le projet de fabrique de Chouf Chouf est un projet itinérant, répondant d'une part aux enjeux de mobilité du territoire et s’inscrivant d'autre part dans le projet plus global de l'association : Éduc'pop en mouvement.

Public

 

Pour le déploiement de la fabrique, nous axerons nos actions en direction de différents habitants et acteurs locaux issus des territoires du département des Alpes-de-Haute-Provence.

Et concrètement ...

Des temps d'accompagnement

 

Chouf Chouf souhaite accompagner des citoyens, des groupes pour faire émerger, organiser, accompagner des initiatives porteuses de transformations sociales.
De l'éducation populaire en mouvement : impliquer, faire se rencontrer les gens, partager des pratiques, s'allier pour faire aboutir des alternatives.

Des journées d'initiatives citoyennes

 

En impliquant le plus grand nombre pour co-construire des rencontres, des événements «journées des initiatives », où pourront être valorisé l’existant tout en suscitant l’envie d’agir du grand public.

Un évènement rassembleur

 

Faire converger pour réfléchir et avec agir le plus grand nombre en mettant en avant :

  • Des pratiques ;
  • Des initiatives et alternatives ;
  • Des concepts.

Le pôle itinérant

 

L'ensemble des temps prévus se fera avec l’appuie d'un pôle de ressources itinérant,

  • Pour permettre au plus grand nombre de se nourrir d'initiatives citoyennes d'ailleurs ;
  • Pour diffuser et essaimer les initiatives accompagnées par la Fabrique.

Les activités régulières

Les clubs de pratiques

Pratique régulière de la méthode issue de l’école des cadres d’Uriage et en partie transmise par le mouvement Peuples et Cultures.
De la même façon qu’on conçoit un entraînement physique pour le corps, l’entraînement mental propose des exercices, une gymnastique, une pratique individuelle ET collective régulière pour cultiver une pensée critique et autonome en lien avec le réel.

  • A Marseille, le club « Allez l’Em » depuis novembre 2014, un RDV mensuel
  • Dans les Alpes de Haute Provence, «le club Alpin» depuis janvier 2016
  • bientôt: Le club Alpin à Forcal’ La prochaine session du Klub Alpin des dynamiques collectives se fera à Forcalquier le 15 Mars prochain
  • Club Alpin à Valensole Au redémarrage de 2018, la Voï et le Colibricole, actifs sur Valensole, ont invité le Club Alpin et ses participants sur la commune, le 8 février. Les dynamiques collectives du territoire étaient bien au rendez-vous, et ont pu s’ouvrir aux difficultés et démarches de leurs voisins. Nous avons pris le temps de se rencontrer aussi, au ...
  • Les Rencontres Chouf Chouf Chouf Chouf, dans le cadre de sa fabrique d’initiative citoyenne, est heureux de vous inviter à participer aux trois jours d’éducation populaire dans les Alpes de Hautes-Provence.  le vendredi 15 décembre, à la MJC de Manosque pour un colloque populaire, ouvert à tous et intitulé : « Innovez ! Participez !… Et nous ? » Du vendredi 15  ...
  • Club Alpin / acte 2 Le club alpin des dynamiques collectives s’est lancé ce jeudi 9 février.

Les stages d'éduc pop'

Les stages d'auto-formation

En complément du club, prendre le temps de se retrouver pour s’auto-former, se nourrir, échanger à partir d’outils, de méthodes d’éducation populaire et surtout de différentes trajectoires de vies.
Se rassembler (bénévoles, militants, professionnels, volontaires, personnes) pour vivre collectivement des pratiques, pour se ressourcer et tisser des alliances.

Deux stages sont organisés par an : le stage d’hiver et le stage du printemps.

Les séjours conscientisants

A destination de jeunes plus particulièrement de jeunes adultes, ces stages ont pour objectif de provoquer du déclic en osant aborder ce qui fait politique.
Quel esprit critique ? Pour quelle conscience collective ?

Les échanges interculturels : échanges d'acteurs de transformations entre les deux rives de la méditerranée.

Les colos conscientisantes

Regroupement de volontaires français et européens, format camping, avec des temps de débats, des actions impliquantes et des formations/actions thématiques.

Et concrètement ...

  • Stage rencontres des mondes: Le Bilan La ville de Barcelonnette, chargée d’histoires migratoires passées et actuelles, reçue Chouf Chouf et tous ces jeunes participants pour aller scruter les frontières visibles et invisibles de ces montagnes.
  • retour sur trois jours de rencontres Un week-end dans le Chouf Spirit pour se ravitailler sur le territoire des Basses Alpes, ça compte haut et fort en terme d’éduc pop’.
  • Les Rencontres Chouf Chouf Chouf Chouf, dans le cadre de sa fabrique d’initiative citoyenne, est heureux de vous inviter à participer aux trois jours d’éducation populaire dans les Alpes de Hautes-Provence.  le vendredi 15 décembre, à la MJC de Manosque pour un colloque populaire, ouvert à tous et intitulé : « Innovez ! Participez !… Et nous ? » Du vendredi 15  ...
  • Chouf le stage d’hiver ! Pour les inscriptions il faut cliquer ici

Les évènements

Les rencontres

Chouf Chouf propose de mettre en place en partenariat avec des acteurs locaux des soirées d’échanges autour de différentes thématiques tout en gardant une démarche globale. Ces rencontres sont ponctuelles sur différents lieux en fonction des sollicitations des partenaires, amis, alliés...

Le rassemblement

Organisation participative d’une circonstance d’échanges multiples au vert.

Ce rassemblement est imaginé, construit et animé de manière participative avec de nombreux partenaires.
Faire rencontrer, le temps d’un week-end, différentes personnes et pratiques s’inscrivant dans un esprit de transformation sociale et joyeusement offensif.

La brigade

Genèse de la Brigade PACA

1943, création des équipes volantes dans le Vercors pour l'instruction civique, morale et technique des résistants dans le maquis.
« S’entraîner à observer et à analyser. Apprendre à lire et à discuter ensemble, à s’exprimer individuellement et en groupe ».
Ces brigades volantes avaient pour objectif le ravitaillement moral et physique des maquisards. Elles étaient composées de deux ou trois personnes qui intervenaient durant quelques jours auprès d’une communauté de résistants. « Leur action tend à avoir une valeur de choc. Elles apportent au camp un peu de sang frais.» Ces brigades variées allaient de campement en campement. De plus, au cours de ces déplacements, les membres de l’équipe continuent à approfondir leurs réflexions et à les partager à l’école d’Uriage et à la Thébaïde.
Les hommes d’Uriage, Pierre Bitoun, la découverte, 1988

 

Valoriser les connaissances et expériences de chacun, les confronter pour mieux saisir le monde qui nous entoure et pouvoir agir dessus.

 

2016, création de l'équipe technique régionale.

La brigade en PACA avec pour intention d'expérimenter collectivement des temps et des espaces d'éducation populaire.

La brigade, un réseau de praticiens.
A ce jour, la brigade recense 43 praticiens qui agissent dans les champs de la culture, l’action sociale, la formation, la jeunesse, du sport, l’écologie, des loisirs éducatifs, des échanges inter-culturels, de l’éducation à l’environnement et au patrimoine, des lieux alternatifs, etc.

La brigade PACA fait suite à de nombreux échanges entre ces praticiens de l’éducation populaire dans la région Provence Alpes Cote d’Azur, avec des envies et des besoins communs :

  • Faire réseau entre praticiens, tisser des alliances pour faire collectif ;
  • Questionner, analyser et penser collectivement avec nos partenaires, nos voisins, notre boulanger...;
  • Sortir de l’isolement et de la sectorisation de nos pratiques ;
  • Anticiper collectivement.

La brigade à Bruxelles

Se nourrir d’autres pratiques pour investir autrement nos missions et engagements.
Permettre aux membres de la brigade de faire collectif en allant observer, échanger avec d’autres praticiens.
Une délégation de la brigade PACA s'est rendue à Bruxelles du lundi 7 au samedi 12 novembre 2016, elle est composée de :

  • Marion et Marilyn (CPCV sud-est, loisirs éducatifs),
  • Patricia et Gilles (centre social de la Rouguière, implication des habitants et journal de quartier),
  • Gwendoline et Léo (ministère de la jeunesse et des sports, Volontariat et développement de la vie associative),
  • Hugo (écrivain sonore),
  • Nina, Aziz, Kevin, François et Youssef (Chouf Chouf, educ pop en mouvement),
  • Etienne et Tibo (La Dar Lamifa, espace d’épanouissement populaire)

L’intention de cette délégation est de décaler ses points de vue en allant s’informer, partager, questionner, observer :

  • les liens entre éducation permanente et éducation populaire ;
  • les préoccupations sociétales communes et les histoires différentes ;
  • des initiatives et des alternatives citoyennes.

 

La Somme

A l'issue de cette année d'expérimentation, nous souhaitons partager et diffuser une production collective retraçant les différents temps vécus, accompagnée de témoignages, d’éclairages autour d'outils et de méthodes, de récits de vies... Capitaliser pour rendre accessible la démarche et donner envie de continuer à se nourrir collectivement, s'auto-former.

Les terrains d'exploration

Le projet KARAVAN: de l'éducation populaire mobile.

Une expérimentation itinérante basée sur l’observation, la découverte et le partage.

« Echanger pour changer », de nombreuses initiatives et pratiques de transformations sont en œuvrent dans nos territoires, en Europe et de l’autre côté de la Méditerranée.
Notre volonté, est de permettre le voyage de personnes, de pratiques de techniques, ... de joie.
Arpenter physiquement et collectivement des initiatives qui contribuent à changer le monde.
Une forme de recherche action où l’objet et le sujet de l’action se confondent, chacun devient expert de sa pratique et alimente une recherche et une production collective.

 

Le lieu : un centre d'expérimentation et d'éducation populaire.

 

"Le désir de développer un lieu en mouvement permettant d’être lié à l’environnement proche et d’avoir des échanges avec les environnements lointains a été acté dès la création de l’association."
Extraits de « nos fondamentaux » rédigés en 2011

Permettre à des personnes, des organisations, des mouvements et des cultures, d'échanger, d'innover, de produire, de sourire sur un espace de vie qui représente la traduction concrète de ces échanges : un terrain de circonstances.
Chouf Chouf a pour objectif d'animer un espace en zone rurale qui s'ancre localement et offrant à des groupes extérieurs la possibilité de venir y échanger. Une réelle mixité sera sans cesse recherchée afin de proposer des regards différents.
Un lieu humain, accueillant, convivial et organisé de façon à faciliter l’émancipation de tous à travers le partage et les actions collectives.

Des productions

 

Une édition annuelle

Nous souhaitons valoriser les connaissances et expériences de chacun, les confronter pour mieux saisir le monde qui nous entoure et pouvoir agir dessus.
Nous voulons en partie nous inspirer de l’esprit des brigades volantes en 1942 : en « perpétuant l’idéal pluraliste, ils ont décidé de poursuivre et d’approfondir le travail de confrontation des idéologies mené et ont entrepris de rédiger un ouvrage collectif qu’ils ont pris l’habitude d’appeler La somme ».
La création d’une revue éduc pop, pourrait prendre la forme d’une édition annuelle qui aurait comme particularité de regrouper différentes formes de productions (visuelles, graphiques, poétiques, techniques...) et serait alimentée par différentes contributions d'ici et d'ailleurs.

Des créations vidéos

Nous souhaitons garder des traces et valoriser les différentes animations mises en place lors des activités de l'association et lors des mises en mouvement en direction des collectifs et associations.
Développer du contenu éduc pop pour alimenter nos outils de communication : réseaux sociaux, site internet, supports pédagogiques...
A terme, ces productions vont alimenter un pôle de ressources en lien avec le lieu (Centre d'expérimentation et d'éducation populaire).

Un film documentaire

En nous appuyant sur le projet KARAVAN, nous souhaitons réaliser un documentaire retraçant «l'épopée de cette aventure collective itinérante». Ce film pourrait entre autres comporter des formes, des initiatives visant la transformation sociale.
Ce film serait le prolongement de l’édition papier, une mise en image et en mouvement de pratiques.
Une autre manière de rendre compte de ce que pourrait être une « recherche action ».